Accueil Lifestyle News L’homosexualité en voie de ne plus être punie par la loi

L’homosexualité en voie de ne plus être punie par la loi

0
0

En ce mois des fiertés, la question de l’homosexualité et de sa dépénalisation ou non est plus qu’un sujet d’actualité au Gabon.

Occupant actuellement la 70ème place des pays criminalisant l’homosexualité, le Gabon ne cesse d’hésiter quant à la position à tenir.

En effet, tantôt il y a une volonté de réprimer, l’article 402 du Code Pénal condamne l’homosexualité depuis juillet 2019 par une peine de 6 mois d’emprisonnement et 5 millions de Fcfa d’amende. Tantôt il y a un désir d’assouplissement quant à ces mesures jugées trop sévères, adoptées il y a tout juste un an. Car sur proposition du gouvernement, l’Assemblée nationale s’apprête à voter le retrait d’un alinéa de cette loi condamnant l’homosexualité, considérée comme une atteinte aux mœurs. (Source : Gabon Media Time)

On se souvient encore de la publication Instagram de la Première Dame, Sylvia Bongo Ondimba, quant à sa position sur le sujet. Elle insistait sur le fait que chacun.e avait « le droit d’aimer sans être inquiété ». Une prise de position mal accueillie par certains, mais qui appelait à l’ouverture d’un vrai dialogue sur l’homosexualité.

Il est donc évident qu’un débat national est plus que nécessaire au vue de l’instabilité du gouvernement sur le sujet.

Charger plus d'articles liés
Charger plus par Naomie Maisha
Charger plus dans News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Regardez également

C’est officiel! L’homosexualité n’est plus sanctionnée par la loi au Gabon

C’est une véritable victoire pour la communauté LGBTQ+ gabonaise. L’Assemblée …